Accueil > Le collège > Présentation > François Albert

François Albert

samedi 11 novembre 2006


François Albert est né en 1877 à Bordeaux. Ancien élève de l’école normale supérieure, agrégé des lettres et licencié en droit, il débuta sa carrière dans l’enseignement à Laon, avant de se diriger vers le journalisme. Il publie dans « l’aurore », « l’oeil de Paris », et « la dépêche de Toulouse » et devient un collaborateur de Clémenceau.
Il commence alors une carrière politique :

  • conseiller Municipal de Béruges en 1904,
  • conseiller Général du canton de Vouillé en 1907,
  • maire de Béruges en 1914,
  • sénateur de 1920 à 1927,
  • député des Deux-Sèvres de 1928 à 1933,
  • ministre de l’instruction publique en 1924
  • ministre du Travail et de la Prévoyance en 1933.

Il décède à Paris le 23 septembre 1933 à l’âge de 56 ans.
On retiendra de lui un grand intérêt pour le développement de l’école publique jusqu’au sein des plus petits villages.
En 1934 le conseil municipal donne son nom au nouveau groupe scolaire de Celles-sur-Belle. Un autre établissement porte son nom : le lycée professionnel de Noeux-les-Mines.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © digitalnature sous Licence GPL